Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

Quel avenir pour les programmes jeunesse de la Commission européenne ?

Le 29 juin dernier, la Commission européenne a publié sa proposition législative pour le prochain Cadre Financier Multi-annuel (CFM) de l’UE qui couvrira la période de 2014 à 2020. Cette proposition détermine les 5 objectifs prioritaires à atteindre en 2020 : l’emploi, l’innovation, l’éducation, l’intégration sociale et le climat/énergie.

La Commission européenne propose de remplacer les programmes actuels (2007 à 2013) qui existent dans les secteurs de la jeunesse (Programme " Jeunesse en Action "), de l’éducation et du sport par un nouveau programme unique, qui s’appellerait " Erasmus for All ".

Les activités liées à l’éducation non formelle sont mentionnées dans cette proposition mais leur place dans ce programme est limitée. Aucun cadre ni ligne budgétaire ne sont prévus à l’intérieur du large programme Erasmus for all pour un sous-programme qui remplacerait le programme Jeunesse en Action, alors qu’un sous-programme distinct concernant le sport est quant à lui prévu.

La Commission européenne ne mentionne pas la jeunesse ou l’éducation non-formelle en tant que champ spécifique méritant une attention particulière dans le cadre du nouveau programme. Par ailleurs, la priorité liée à la citoyenneté active qui caractérise le programme " Jeunesse en Action " semble avoir été remplacée par les priorités liées à l’emploi et à l’éducation.

Et pourtant le Parlement européen s’est exprimé dans sa résolution sur l’efficacité du programme actuel et de son maintien en tant que programmes distincts. De même que l’évaluation à mi-parcours du programme " Jeunesse en Action " a donné lieu à des conclusions très positives en ce qui concerne les besoins et les préoccupations des jeunes en Europe, mais indiquent également son faible coût par bénéficiaire grâce à l’éducation non-formelle en dehors d’un environnement scolaire.

Bien que 15 Etats Membres et que 87% des 6787 individus ou organisations qui ont participé à la consultation on-line de la Commission en 2010 sur la génération future des programmes ont déclaré être en faveur d’un programme séparé pour la jeunesse, ce dernier est menacé.

Il est intéressant de noter que, sur la période 2007-2010, plus de 527.000 personnes ont participé au programme (390.000 jeunes et 137.000 travailleurs de jeunesse), que 30.100 projets ont été soutenus financièrement, que 20.000 promoteurs de projets s’impliquent chaque année dans le programme avec un pourcentage de renouvellement significatif, qu’en moyenne 7000 jeunes participent annuellement au Service Volontaire Européen et que le budget alloué de 549 millions d’euros a été totalement utilisé.

Note combat de demain sera d’assurer un programme distinct pour la jeunesse et l’éducation non-formelle dans le prochain Cadre Financier Multi-annuel. Ce qui implique l’ajout d’une ligne budgétaire distincte à celle du budget proposé par la Commission Européenne. Ce combat devra être le vôtre, par les jeunes, pour les jeunes.

Pierre Evrard
FCJMP

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82