Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

Programme Jeunesse en Action

Relie-F et six de ses membres ont co-signé cette lettre avec 24 autres organisations de jeunesse. Elle interpelle les députés européens élus en Belgique sur le devenir de ce programme.

Monsieur le Député,

Nous vous écrivons au nom des jeunes belges francophones concernant le futur du programme Jeunesse en Action de l’Union européenne. La Commission européenne a présenté le 23 novembre dernier son projet « Erasmus for all » qui refond complètement les soutiens à l’éducation et propose de rassembler tous les programmes d’éducation et d’éducation permanente, dont le programme Jeunesse en Action, sous un seul programme. Même si nous saluons l’augmentation globale de l’enveloppe allouée à l’éducation, nous voudrions néanmoins attirer votre attention sur certains points.

Nous déplorons en effet les éléments suivants :
-  l’objectif essentiellement focalisé sur l’amélioration de l’employabilité, sans mention de l’engagement citoyen, de la conscience européenne ou du bien-être des jeunes ;
-  l’accent mis sur les programmes d’échanges liés à l’éducation formelle (écoles, hautes-écoles, universités) au détriment des programmes d’éducation non-formelle, qui touchent des publics différents dans des cadres différents ;
-  l’absence d’un programme séparé pour les projets jeunesse, et même l’absence d’un sous-programme, alors qu’une ligne budgétaire est allouée au sport. La disparition de la mention de travail de jeunesse ou d’éducation non-formelle induit le risque de voir disparaître la vivacité et la qualité des bonnes pratiques développées en Europe dans ce domaine, en comparaison avec ce qui se fait dans d’autres régions du monde ;
-  le déni des résultats des consultations que la Commission européenne a elle-même organisées sur le sujet, auxquelles un nombre massif de bénéficiaires a répondu (plus d’un million) et dont la majorité (87%) s’est exprimée en faveur d’un programme séparé pour le secteur de la jeunesse ;
-  l’absence de référence aux jeunes avec moins d’opportunités, qui étaient le public-cible privilégié du Programme Jeunesse en Action. Même avec des programmes qui les favorisent, ils sont un public difficile à toucher et nous craignons que le programme tel qu’il est présenté les exclue totalement des futurs projets de mobilité financés par l’Union ;
-  le maintien des montants alloués en théorie aux échanges de jeunes alors que l’enveloppe globale a été revue à la hausse ;
-  le risque de voir les programmes européens s’éloigner des jeunes, alors que le programme actuel, et l’Agence Nationale qui le gère, sont pour l’instant proches du terrain.

Nous sollicitons dès lors votre soutien pour que, lors de la première lecture au sein du Parlement Européen, vous défendiez :
-  un programme séparé pour les initiatives provenant de l’éducation non-formelle et le secteur de la jeunesse ;
-  une enveloppe clairement identifiée pour ce programme, avec un budget qui en proportion augmente autant que celui des autres programmes, principalement que le programme d’échanges d’étudiants ;
-  une proposition qui ne serait pas « Erasmus pour tous » uniquement dans la communication mais également dans les faits, avec un accent sur les jeunes moins favorisés ;
-  un programme qui soit proche des jeunes et de leurs réalités, garantissant un minimum de flexibilité dans la mise en œuvre.

Dans l’espérance que ces demandes trouveront auprès de vous un écho favorable, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Député, l’expression de notre plus haute considération.

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82