Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

Assimilable, aussi en Centres de vacances !

Sale temps pour les diplômés de l’enseignement (notamment)…

Des années que les centres de vacances, essentiellement les plaines non résidentielles, bénéficient de l’apport pédagogique d’animateurs n’ayant pas le brevet ad hoc délivré par notre secteur d’éducation non formelle ! En effet, tout diplôme à orientation sociale ou pédagogique associé à une expérience pratique de terrain en centre de vacances ouvre les portes de la qualification par l’ONE via le processus de l’assimilation.

Et voilà qu’aujourd’hui, cette logique est quelque peu remise en cause : le nouveau Décret Centre de vacances exigeant depuis ce mois de septembre une formation de 40h maximum à tous les candidats à l’assimilation. Certes, cette échéance vient d’être reportée d’un an par le Ministre Nollet du fait que le secteur n’arrive pas à s’accorder sur l’opérationnalisation de cette formation. Mais dans un an, que se passera-t-il ?

C’est que tous les acteurs ne partagent pas les mêmes convictions… et la pertinence de cette formation supplémentaire. Après tout, « 40 h maximum » cela peut aussi se traduire par 0, non ? Comment dire à un instituteur qu’il n’est pas assez bon pour animer les enfants qu’il côtoie toute l’année et qu’il doit dès lors se former ?

Le malaise se situe sans doute là : l’obligation de formation est ressentie comme une remise en cause des compétences individuelles. Dans le même mélange des genres, on a : « Seuls les centres de vacances agréés sont intéressants » ; « Seuls les brevetés sont de bons animateurs » ou encore « Je n’y crois pas ! »

Ces cadres sont des balises, parfois contraignantes, parfois pas. Ils participent sûrement à la Qualité des actions (avec un grand Q), mais ils n’en sont pas les garants !

Personnellement, j’adhère à l’idée que, de manière générale, une personne, que les études n’ont pas préparée aux réalités spécifiques des centres de vacances, a tout à gagner à y réfléchir dans le cadre de temps de formation. Promouvoir la formation telle que nous la vivons dans notre secteur, en lien avec les méthodologies de l’éducation permanente, me semble être une bonne chose. Un message qui passe déjà vers les nombreux jeunes qui participent déjà aux formations d’Animateurs habilitées par la Communauté française.

Dans les mois qui viennent, au sein de la Commission d’Avis sur les Centres de vacances, il s’agira d’opérationnaliser la ou les processus de formation en termes de contenu et de durée ; et de rappeler que le Décret permet toujours à 2 animateurs sur trois de ne pas être qualifiés…

Olivier Geerkens
COALA asbl

Pour obtenir une qualification, l’animateur comme le coordinateur de centre de vacances a plusieurs filières à sa disposition :
• l’enseignement de plein exercice ou la promotion sociale (et passer parfois par uneASSIMILATION de l’ONE). La liste des diplômes permettant une qualification avec ou sans expérience pratique exigée est disponible auprès de l’ONE.
• les organismes de formation habilités pour cela par la Communauté Française pour obtenir un BREVET spécifique. La liste de ces organismes peut être fournie par l’ONE ou le service jeunesse de la Communauté. L’animateur reçoit alors un titre nominatif de l’organisme de formation (Brevet homologué parla Communauté).
• en faisant valoir un parcours atypique sur base d’un dossier à soumettre auprès du service jeunesse de la Communauté Française et demander une EQUIVALENCE dans le cadre des Centres de Vacances. Au niveau de la qualification des encadrants, des passerelles entre les différents secteurs de l’accueil de l’enfance sont quasi inexistantes. Il s’agit cependant d’un des objectifs inscrits dans le contrat de gestion de l’ONE qui devrait aboutir à des propositions concrètes fin 2012.

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82