Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

S’approprier la production pour l’approcher de nos réalités

Le samedi 26 avril 2014, les CHEFF organisaient leur premier colloque à l’Université de Namur : « LGBTQI* dans la recherche et la production culturelle » dans le but de réunir autour d’un même événement chercheur-se-s, étudiant-e-s, militant-e-s et citoyen-ne-s et mettre en avant la recherche scientifique et la production culturelle comme des instruments de la citoyenneté responsable, active, critique et solidaire, ainsi que visibiliser et encourager les travaux, recherches et programmes de formation relatifs à des thématiques qui traitent de genres, sexes et sexualités.



















Cette première édition mit également l’accent sur les représentations qui sont un sujet important dans la perception de nos individualités et collectivités.

Ce colloque exposait l’importance des études de genre et sur les sexualités et leur transmission (Grabuges) et proposait un débat sur l’ancrage structurel des études de genre dans l’enseignement supérieur (Sophia – UGent, UNamur, Direction de l’Egalité des Chances) pour pointer les manques et envisager l’avenir. Certaines questions se sont posées.

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de mémoires, travaux de fin d’étude, doctorats de qualité sur ces thématiques ? Comment sensibiliser les universités et hautes écoles ? Comment aider les étudiant-e-s et doctorant-e-s ? Quels sont les sujets pertinents, innovants, invisibilisés, les perspectives dépassées ? Où en sont le financement et la qualité ? Quel impact sur notre société ? A l’aube d’un master interuniversitaire en « Gender&Diversiteit » en Flandre.

Des travaux dans de nombreuses disciplines ont été présentés dans un deuxième temps, y compris des recherches récompensées par le Prix de l’Université des Femmes et le Prix Delor : pouvoir et représentations de femmes, lesbiennes et queers, droit à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, mobilisation des homosexuels dans la lutte contre le SIDA au Cameroun, représentations audiovisuelles des homosexualités et conceptions déstabilisantes des genres et sexes au 19ème siècle…

Le colloque accueillit ensuite une plénière sur des politisations à l’étranger - Russie (Arthur Clech), Cameroun (Patrick Awondo), Israël (Vincent Palliez) - qui nous a permis de nous arrêter un instant afin d’analyser et discuter de ce qui se passe dans un contexte d’urgence et de simplification – je pense bien sûr aux mobilisations par rapport à la Russie, plusieurs pays d’Afrique et Proche et Moyen-Orient – mais aussi de nous interroger et porter un nouveau regard sur nos propres politiques qui sont loin d’être neutres.

La journée s’acheva par les keynotes de Karine Espineira (Observatoire des Transidentités) sur l’usage des savoirs situés et l’inégalité de médiatisation des transidentités. S’emparer des sujets qui nous concernent et produire notre propre savoir et savoir-faire peut rester un chemin incertain et pavé de nombreux obstacles.

Nous sommes susceptibles d’être présenté-e-s comme non objectif-ve-s, non « neutres », non rationnel-le-s, non aptes, alors que les personnes formulant cette remarque oublient leur propre subjectivité.

De plus, l’inclusion et la solidarité sont en perpétuelles construction ou déconstruction et représentent un enjeu dans l’élaboration d’un « nous » en vue d’alliance solide.

Loin de moi l’idée que tout se jouerait à l’université. Cependant les universités peinent encore à donner la place aux initiatives extérieures avec qui elles gagneraient à converser.

C’est aussi pour cela que militant-e-s, associations et grand public ont été conviés à cet événement. Nous pouvons nous saisir de la production scientifique et culturelle dont nous nous sentons parfois l’objet d’étude et agir pour la rendre plus proche de nos réalités. Ainsi, nous avons un rôle à jouer là aussi. Faisons rencontrer ces mondes.

Po (Pauline) B. Lomami
Cercles Homosexuels Estudiantins Francophones Fédérés

* Lesbiennes, gay, bisexuel-le, trans, queer, intersexe

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82