Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

YFU Bruxelles-Wallonie : L’aventure a déjà commencé…

Cet été, une cinquantaine de jeunes ont quitté leur famille, leurs amis, laissé derrière eux leurs certitudes, pour découvrir une nouvelle culture, apprendre une autre langue,… bref ils sont partis vivre l’aventure excitante d’un étudiant d’échange YFU.

En mars dernier, ils étaient réunis pour le week-end des candidats. Une préparation indispensable avant de partir en séjour.
L’expérience de la rencontre et de l’échange commençait déjà pour eux qui venaient des quatre coins de la Belgique francophone et ne se connaissaient pas, pour la plupart, avant.

Selon l’avis des animateurs volontaires et des participants, ce fût une réussite et maintenant ils étaient tous prêt partir une année scolaire, un ou deux semestre(s), un trimestre ou un été ; vivre en famille d’accueil et être scolarisé pour la plupart dans le système scolaire du pays d’accueil.

C’est de la sorte, en étant en totale immersion, que l’on découvre au mieux la culture et la langue de son pays d’accueil.

Une seconde réunion s’est déroulée fin juin pour répondre aux dernières questions et aux problèmes administratifs qui pouvaient se poser.

Depuis, ils ont toutes les clés en main afin de faire de leur séjour une réussite. D’autant plus, qu’ils sont accueillis, encadrés et guidés par nos partenaires YFU sur place.













Mais où sont-ils maintenant ? Les destinations sont très diversifiées cette année : il y a au moins un étudiant YFU belge francophone sur chaque continent.

De plus en plus de jeunes partent dans l’optique d’aller à la rencontre d’une culture totalement différente, c’est pourquoi certains ont choisi le Ghana, l’Argentine, l’Equateur, l’Uruguay, le Danemark, la Finlande ou encore le Japon pour ne citer que ces pays-là.

Et cette tendance ne fera que s’accentuer vu la difficulté grandissante d’organiser des séjours pour les élèves diplômés de secondaire.

Les solutions ? Être plus flexible dans le choix de la destination, ou partir pendant ses études secondaires soit via le programme EXPEDIS soit en coupant son cursus comme le font nos étudiants internationaux.

Xavier Ory
Relie-F
(En partenariat avec YFU Bruxelles-Wallonie)