Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

Décret Wendy : les droits trop souvent bafoués des étudiants













La Fédération des Etudiants Francophones (FEF) tenait une conférence de presse, le 24 octobre, pour présenter les résultats de son enquête quant à la bonne application du décret Wendy.

Pour rappel, en 2010, suite à la campagne de la FEF, "Sauvez Wendy", ce décret était adopté. Il accorde plus de droits aux étudiants de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont certains plus spécifiquement aux boursiers.

Cette enquête a été menée dans le cadre de la campagne "Respectez nos droits" lancée lors de la rentrée académique 2012-2013. La FEF a interrogé les Conseils Etudiants d’une trentaine d’établissements quant à l’information donnée aux étudiants sur leurs droits ; la délivrance gratuite de syllabus imprimés pour les étudiants boursiers ; le minerval gratuit pour les étudiants boursiers ; la mise en ligne des supports de cours obligatoires pour tous les étudiants.

Les tendances générales révèlent que si les informations dispensées à l’ensemble des étudiants sont plutôt claires, en revanche, celles pour les étudiants boursiers sont lacunaires.
La FEF remarque également que l’application du minerval gratuit n’est, dans l’ensemble, pas idéale, bien que généralement respectée.
Les boursiers doivent avancer leur minerval pour être remboursés par la suite. En ce qui concerne la gratuité des syllabus imprimés, les méthodes sont hétérogènes.

La FEF pointe du doigt le fait qu’un grand nombre d’établissements appliquent la mesure de manière indirecte et forfaitaire. C’est-à-dire que le remboursement de l’achat des syllabus est effectué sur présentation des preuves d’achats avec un montant maximum. La gratuité n’est alors pas respectée.

Quant à la mise en ligne des supports de cours pour tous les étudiants pourtant obligatoire, elle dépend fortement des professeurs. Cela engendre des disparités, parfois d’une filière à une autre, au sein d’une même implantation. Une pétition pour soutenir nos revendications.

Parmi les revendications pratiques, la FEF souhaite que les établissements centralisent les noms des étudiants demandeurs de bourse. Ces derniers doivent pouvoir être inscrits de plein droit et recevoir leurs syllabus dans un lieu prédéfini, sur présentation d’une pièce d’identité.

La conclusion de cette enquête est que les problèmes cités ci-haut découlent tous d’un manque de financement. Or, tous les établissements ne sont pas égaux, certains disposant de fonds propres et de budgets sociaux nettement plus conséquents.
Dès lors, certains établissements ne peuvent appliquer correctement ce décret, faute de moyens.
Pour la FEF, il est donc nécessaire de pratiquer un alignement vers le haut de ces budgets sociaux, sachant que les universités perçoivent un montant plus élevé que les Hautes Ecoles par étudiant.

Pour continuer son action, la FEF va organiser des réunions locales avec ses membres et lancer une pétition afin de récolter le soutien des étudiants pour une meilleure application du décret.

Arnaud Lejeune
Vanessa Gohy

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82