Arc-en-Ciel
Arc-en-Ciel
Asmae
Asmae
BAO-Jeunesse
BAO-Jeunesse
CEF
CEF
CHEFF
CHEFF
COALA
COALA
Coordination-CRH
Coordination-CRH
DéFI Jeunes
DéFI Jeunes
écolo j
écolo j
Empreintes
Empreintes
FCJMP
FCJMP
FEF
FEF
Jeunes cdH
Jeunes cdH
Quinoa
Quinoa
SPJ
SPJ
SVI
SVI
UEJB
UEJB
YFU
YFU


 

 
 

Grande journée fédérale du CEF











Ce mercredi 31 octobre a eu lieu, à Liège, la grande journée fédérale du CEF. L’occasion pour les jeunes actifs du CEF, venant de différentes villes, de se rencontrer et d’échanger.

08H30 : Alice, permanente du CEF, prépare dans les bureaux de Bruxelles, les derniers détails pour cette journée qui s’annonce exceptionnelle. Quelques soucis d’imprimante plus tard, nous voilà fin prêts, à prendre le train, avec les 9 jeunes bruxellois, pour Liège.

12H : Arrivée à la gare des Guillemins. Direction les locaux de la Fédé afin de rejoindre les élèves de Liège, Huy et Bouillon. Les jeunes déjà sur place, sont ravis d’accueillir les nouveaux venus. Afin de mieux se connaître, on débute la journée par le jeu du cowboy.

Le but est de retenir les prénoms de tous les participants, en s’amusant. Le jeu facilite clairement les contacts et aide à mettre à l’aise les plus timides. La partie terminée, quasi tous les prénoms sont retenus !

13H30 : Pause déjeuner bien méritée. Tout le monde met la main à la pâte pour préparer les sandwichs !

14H : On reprend, tout doucement, avec une petite formation sur l’enseignement francophone. Comment ça fonctionne concrètement, quels sont les enjeux, qu’est-ce qui bugge, qu’est-ce que les jeunes voudraient changer.
Au moment d’aborder le thème des inégalités d’une école à l’autre mais aussi au sein d’un même classe parfois, la discussion s’emballe et le ton monte.Les jeunes ne sont pas d’accord avec cette école inégalitaire qui ne donne pas les mêmes chances à chacun.











Ils sont particulièrement interloqués par le fait qu’un enfant aura seulement 3,2% de chances d’entrer à l’université plus tard, s’il vient d’une famille d’où les parents n’ont terminé que leur scolarité primaire. Par contre 80% de ceux qui ont des parents universitaires, iront eux-mêmes à l’université.

Autre sujet qui fâche : les cours de rattrapage. Tous aimeraient que l’école les encadre et les prépare mieux à leurs examens. Ils avouent que souvent quand ils sont perdus pour une matière, le retard s’accumule car ils n’ont personne vers qui se tourner.
Ils souhaiteraient avoir la possibilité de suivre tous, des cours de rattrapage avant d’être totalement dépassé par le problème.

15H : On visionne des vidéos de grandes révoltes étudiantes grâce auxquelles les étudiants ont pu changer les choses dans leur pays.

Les plus marquantes sont évidemment celles du printemps érable au Québec mais aussi toutes les actions menées par les élèves chiliens.
Voir ces élèves rivaliser d’imagination pour faire évoluer l’enseignement, nous donne quelques idées, toutes plus folles les unes que les autres, pour nos prochaines campagnes. Un flashmob en vue ?

16H : Après une petite pause, brainstorming sur les prochaines actions que le CEF pourrait mener, dans les mois à venir.
Face aux nouvelles coupures budgétaires, annoncées lundi, de plus de 20 millions pour l’enseignement, les possibilités de campagne ne manquent pas.
On décide de commencer notre action en nous ralliant au rassemblement étudiant organisé le 17 novembre à Bruxelles.

17H : Il est temps de se quitter. On est tous ravis par cette journée, heureux des échanges même si on sait qu’on va avoir du pain sur la planche dans les mois à venir !

Caroline Lotfi

 


Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Permission denied in /home/www/b82d3ad08a67822fc729473d8bda7d03/web/ecrire/inc/genie.php on line 82